Le laboratoire Icare (Institut Coopératif Austral de Recherche en Education), EA 7389, est structuré autour de deux thématiques « Plurilinguisme et interculturalité » et « Enseignement-apprentissage, savoirs et médiations en contexte » et une interface entre les thèmes 1 et 2. Actuellement, l’équipe comprend 23 chercheurs statutaires (5 professeurs des universités, 1 MCF HDR et 17 maîtres de conférences), 7 chercheurs associés et 12 doctorants. Les chercheurs relèvent principalement des 70ème (Sciences de l’éducation) et 7ème sections (Sciences du langage), des 16ème (Psychologie) et 20ème sections (Anthropologie), mais aussi de différents champs des didactiques.
L’activité scientifique du laboratoire ICARE se décline sur nombre de terrains de recherche dans l’océan Indien, avec une centration sur la zone sud-ouest, mais également en Europe et au-delà. En partenariat étroit avec le Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte (CUFR), le développement d’un Master MEEF 1er degré et le recrutement de maîtres de conférences à Mayotte ont permis de renforcer l’équipe avec une nouvelle implantation dans l’archipel des Comores.
L’Institut Coopératif Austral de Recherche en Education oriente cette année sa focale sur les problématiques de contextualisation de la recherche en éducation.
En 2015, les membres d’Icare s’interrogeaient déjà sur les paradigmes et des objets spécifiques et partagés au sein du laboratoire, dans une perspective pluridisciplinaire, sur les notions de contextualisation. L’intitulé du Grand Pavois de 2015 était signifiant : « Naviguer entre les écueils : de l’obstacle à la construction d’une intelligibilité heuristique en milieu ultra-marin ».
En 2016, Le Grand Pavois fut l’occasion de reprendre le thème de la contextualisation et d’y inscrire l’interculturalité, pour explorer les significations et établir un dialogue entre les notions dans le contexte de l’éducation.
En 2018, l’équipe d‘Icare a réalisé une « escale scientifique sur le chemin d’une compréhension mutuelle ».
En 2019, nous proposons de maintenir cette thématique phare de la contextualisation en éducation, à travers des processus transversaux étudiés par les forces vives scientifiques d’Icare. Les questions de médiation enseignant.e-élève-savoir, d’appropriation des outils et des apprentissages, de co-construction de l'éducateur et de l'éduqué dans et par un dialogue ouvert à l'altérité, d’apprentissage symétrique / asymétrique / dissymétrique, d’identité en éducation, de plurilinguisme, seront particulièrement discutées et mises en valeur.

L'enjeu de ce Grand Pavois 2019, sur terre mahoraise, est de permettre un échange d’expériences et de recherches en éducation. Resserrer les liens dans l’équipe, favoriser les échanges scientifiques Réunion-Mayotte, aider à l’élaboration de projets de recherches communs, comprendre et valoriser le travail de chacun.e : tels sont les enjeux humains et scientifiques du Grand Pavois 2019.
Durant les deux journées du Grand Pavois, plusieurs travaux de recherche seront présentés, soit par des chercheurs juniors, soit par des chercheurs seniors. Le but est de mettre en dialogue les différents travaux scientifiques et d‘approfondir les questions suivantes :
- Quelles articulations possibles entre Mayotte et la Réunion pour les recherches en éducation?
Comment réussir à mener ensemble les projets en cours et à venir, en enrichissant les
analyses du fait de ce double ancrage ?
- Quels renouvellements de nos méthodologies de recherche dans les Sciences de l’Education ?
- Quelle(s) nouvelle(s) définition(s) du contexte et de la contextualisation ?
- Quelle place pour les recherches dans le domaine de la santé ?
- Quelle besoin, quelle formation et quels outils pour l’accompagnement linguistique?

Voir le programme du Grand Pavois 2019